L'ingrédient manquant

En cuisine, quand on se lance dans une recette, il manque souvent un ingrédient. Ou même plusieurs. Déjà, en France, c'est souvent le cas, mais depuis que j'ai déménagé en Chine, puis à Budapest, c'est quotidien. Et pas question de se laisser abattre !

15 juin 2011

En attendant la fin : financier aux asperges et aux noisettes

La fin de l'année est là, avec son lot de copies d'examen à corriger, de fêtes de classe, de pots de départs, de photos crispées. Je ne sais pas ce que je ferai à la rentrée, si ce sont là mes derniers jours d'enseignement ou pas, si je serai un pauvre hère au RSA chez ses parents ou une working woman thésarde en colocation à Budapest. Ce qui est certain, c'est que je rends mon logement de fonction dans deux semaines, que j'ai un chat sur les bras à caser pour les deux prochains mois, un déménagement à organiser, et pas mal de... [Lire la suite]

17 février 2011

1000 façons de rater des macarons (par amour, ou pas)

Il y a quelques temps (un an et demi, déjà), je vous annonçais en vraie fanfaronne que les macarons, c'est finger in the nose, que y a pas besoin d'avoir 30 000 accessoires pour les faire et que franchement, on en fait tout un plat alors que c'est quand même un peu à la portée d'un enfant de 6 ans. Bon, alors j'ai dit ça dans une période de félicité totale où le monde me souriait, les oiseaux chantaient et où nous marchions gaiement sur des arcs-en-ciel en chantant l'île aux enfants. Certes, depuis, j'ai gagné en équipement, Kiki... [Lire la suite]
Posté par MaRong à 19:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2011

Entre les deux mon coeur balance : galettes des rois tardives pour élèves désenchantés

Aujourd'hui, nous allons apprendre comment faire 4 galettes des rois quand on n'a pas beaucoup d'œufs, pas de gros sucre et pas de pâte feuilletée, tout en s'y prenant à 20h30 pour le lendemain 9h, le tout en rédigeant une fiche pédagogique sur l'Épiphanie. Et si tu te demande à quoi cela va bien te servir, Lecteur, la réponse est "à rien, je pense qu'il n'y a que moi pour me mettre dans une situation pareille". Et donc pour éviter que tu passes ton chemin, comme d'habitude, je vais d'abord te raconter un peu ma vie avant... [Lire la suite]
17 juillet 2010

Sans le public idéal : la cuisine pour les autres

Aimer cuisiner pour les autres, cela ne signifie pas pour autant qu'on n'attend rien en retour. Quand on a fait des efforts et passé du temps en cuisine, et même si on y a pris du plaisir, quelques remarques agréables sont toujours les bienvenues. Pour ça, mes parents sont parfaits : ils aiment toujours ce que je fais à manger, sont toujours reconnaissants que j'aie fait la cuisine et apportent des remarques constructives. En plus, ils aiment tout, donc le champs d'action est vaste. Avec L., déjà, c'est différent. Le plaisir réside... [Lire la suite]
30 juin 2010

Le rouge et le noir : gaspacho sans électricité

On a beau travailler chez EDF, on reste désespéremment dépendant de la technologie chinoise quand il s'agit de compteur électrique. Dans ce domaine, à Pékin, on est encore à une année lumière des smart grids : il y a l'appartement, le compteur sur le palier, la fente pour la carte à puce et puis... la carte à puce. Cette terrible petite chose qu'il faut aller recharger pour avoir des points d'électricité. Jusqu'ici, j'avais eu des cartes qu'il fallait recharger à la banque, mais aujourd'hui, nous avons une carte qui ne se recharge... [Lire la suite]
Posté par MaRong à 08:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juin 2010

Prélude tokyoïte - Les sushis sans poisson

Dans 3 jours, au petit matin, je serai en train de me balader le long des étals du marché au poisson de Tokyo. Avec beaucoup d'efforts de persuasion, j'arriverai même peut-être à convaincre mon homme de faire un petit-déjeuner de sushis frais avec du poisson à peine pêché. Une sorte de fantasme, quoi.En attendant, on n'a pas toujours du poisson extra-frais sous la main, ou alors on est végétarien, ou alors on n'aime pas trop le cru, ou alors c'est la dèche dans le frigo et il faut finir les œufs, ou alors c'est la dèche dans le... [Lire la suite]
Posté par MaRong à 18:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 février 2010

Préparer doucement son retour - les jiaozi franchouillards

. Selon un récent sondage réalisé par moi-même sur un échantillon non représentatif dans des moments de désespoir passager et d'envie de fuir la Chine, ce qui manquerait le plus aux Français résidant à Pékin s'ils devaient quitter le pays, ce serait les massages et les raviolis. Je suis sûre qu'il y a quand même d'autres raisons d'aller s'installer à 8000 km de chez soi, car il faut avouer que ça peut sembler un peu léger comme argument, mais il faut reconnaître que quand même, les raviolis, c'est bon. Même vraiment, vraiment bon. ... [Lire la suite]
Posté par MaRong à 12:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 février 2010

Le chiffon cake au Earl Grey sans Earl Grey

Il y a un an, alors que j'avais repéré dans une école de cuisine pékinoise une session de cours consacrés à la cuisine au thé, L. m'a offert un bon pour des cours de cuisine. Le temps que je me décide à m'inscrire et le cours avait été supprimé ; je n'ai pas osé me lancer dans la cuisine au thé par moi-même. Il y a quelques mois, j'ai demandé au père Noël du thé Matcha pour faire des petits gâteaux, mais il a dû l'oublier. Du coup, je n'ai pas tenté de pâtisserie au thé par moi-même. Et puis cette semaine, je suis tombée sur le... [Lire la suite]
Posté par MaRong à 21:08 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 février 2010

(No cheese) cake à la noix de coco

Et oui : faible, influençable et fashionista, j'ai cédé à la mode des cheesecakes qui sévit sur les blogs depuis déjà un moment et qui fait saliver. Mais voilà le problème : je n'aime pas le fromage frais. Même si en cuisant, il perd un peu de son infâme goût de yaourt qui fait peur, le fromage frais, comme tous ses amis les laitages de supermarché (fromage blanc, faisselle, yaourts et autres kiri) vendus dans des boites en plastique, n'ont plus franchi le seuil de ma bouche depuis l'âge du non. Je me suis donc lancée à la recherche... [Lire la suite]
30 octobre 2009

Raviolis aux épinards et à la ricotta sans ricotta

Ah, douce France, pays où l'on peut trouver dans les crèmeries et les rayons frais des grands magasins des étalages de gnocchi, tagliatelles, ravioles, ravioli et autres pâtes fraîches prêtes à se jeter à l'eau bouillante pour le régal de notre estomac.Ici, tu peux te brosser. Si tu veux des ravioli, t'as qu'à te les faire. Ça tombait bien, j'avais justement quelques kilos d'épinards à écouler : j'ai donc tenté les raviolis aux épinards et à la ricotta.J'ai d'abord voulu acheter de la ricotta, mais comme vous vous en doutez, on n'en... [Lire la suite]