L'ingrédient manquant

En cuisine, quand on se lance dans une recette, il manque souvent un ingrédient. Ou même plusieurs. Déjà, en France, c'est souvent le cas, mais depuis que j'ai déménagé en Chine, puis à Budapest, c'est quotidien. Et pas question de se laisser abattre !

20 juin 2011

Mise en boite et courgettes au four

avant cuisson... Ca y est, les premiers cartons du déménagement sont faits. C'est fou tout ce que l'on peut amasser en un an (même si j'avoue être venue avec beaucoup de choses, un peu fatiguée que je suis de ne vivre que dans mes 20 kg de bagages). Il y a la montagne de cours et de photocopies amassés dans mon bureau, les cadeaux reçus pendant l'année : une intégrale de Proust en 15 volumes, une anthologie de Preljocaj (merci divine Amélie), un ours en peluche, un recueil de nouvelles de Dürenmatt en allemand, une orchidée que je... [Lire la suite]
Posté par MaRong à 12:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juin 2011

Time's up : soupe de poulet au lait de coco et au gingembre

La course au vidage de placards continue. Après une attaque en règle du stock de poudre d'amande grâce à la réalisation des financiers aux asperges, mais aussi d'un sublime clafoutis aux cerises hier et de macarons aujourd'hui, j'ai fais d'une pierre trois coups ce soir en agressant à la fois un pot de pâte de piment, un gros morceau de gingembre et la dernière boite de lait de coco qui n'a pas pu profiter du temps délicieux des courges butternut. Pour croiser tous ces paramètres, je me suis inspirée d'une recette de soupe de... [Lire la suite]
Posté par MaRong à 23:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 juin 2011

En attendant la fin : financier aux asperges et aux noisettes

La fin de l'année est là, avec son lot de copies d'examen à corriger, de fêtes de classe, de pots de départs, de photos crispées. Je ne sais pas ce que je ferai à la rentrée, si ce sont là mes derniers jours d'enseignement ou pas, si je serai un pauvre hère au RSA chez ses parents ou une working woman thésarde en colocation à Budapest. Ce qui est certain, c'est que je rends mon logement de fonction dans deux semaines, que j'ai un chat sur les bras à caser pour les deux prochains mois, un déménagement à organiser, et pas mal de... [Lire la suite]