L'ingrédient manquant

En cuisine, quand on se lance dans une recette, il manque souvent un ingrédient. Ou même plusieurs. Déjà, en France, c'est souvent le cas, mais depuis que j'ai déménagé en Chine, puis à Budapest, c'est quotidien. Et pas question de se laisser abattre !

20 juin 2011

Mise en boite et courgettes au four

courgettes avant

avant cuisson...

Ca y est, les premiers cartons du déménagement sont faits. C'est fou tout ce que l'on peut amasser en un an (même si j'avoue être venue avec beaucoup de choses, un peu fatiguée que je suis de ne vivre que dans mes 20 kg de bagages). Il y a la montagne de cours et de photocopies amassés dans mon bureau, les cadeaux reçus pendant l'année : une intégrale de Proust en 15 volumes, une anthologie de Preljocaj (merci divine Amélie), un ours en peluche, un recueil de nouvelles de Dürenmatt en allemand, une orchidée que je n'ai pas encore tuée malgré toute mon inattention et mon incapacité à m'occuper d'une plante, et l'intégrale des oeuvres d'une écrivain poète hongro-suédoise que j'ai rencontrée cette année et dont il faudra vraiment que je vous parle.
Il y a aussi les cadeaux que je me suis fait à moi-même : quelques bons livres d'auteurs locaux, une grammaire hongroise, des genouillères pour supporter mes dérapages incontrôlés au volley ball et un peu de vaisselle japonaise achetée à Paris.
Et puis en cuisine, il y a tout ce dont je pensais initialement pouvoir me passer mais que j'ai finalement petit à petit ramené de France, parce que quand même, on vit mieux avec : ma bouilloire de cérémonie du thé et un gaiwan pour préparer le thé vert, ma rizière pour faire un riz à sushi incomparable, un cul de poule pour les préparations sucrées. Mais je m'attaquerai à l'emballage des affaires de cuisine au dernier moment, j'ai beaucoup trop peur pour l'instant.

Pour changer un peu des plats "je vide mon placard", j'ai cuisiné un méli-mélo de courgettes et tomates, mais comme je trouve toujours que les courgettes sont très longues à cuire lorsqu'on les coupe en rondelle et qu'on les intercalle avec des tomates, j'ai choisi de les couper en lamelles à l'économe avant de les mélanger aux tomates concassées et à une boule de mozarella coupée en dés avant d'arroser le tout d'huile d'olive et de thym. C'était bigrement bon.

courgettes après

après cuisson...

Je retourne à mes cartons : bon début de semaine à tous !

Posté par MaRong à 12:06 - Avec un ingrédient à utiliser absolument - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Rizière??

    Coucou,

    je suis intriguée par la rizière que tu as chez toi pour faire "un riz à sushi incomparable". Ma question semblera peut-être stupide mais je la pose quand même: c'est un terme de cuisine ou tu as vraiment une rizière chez toi ? Ou peut-être est-ce une blague???
    Sinon toujours pas d'enveloppe en vue!
    Bon courage pour les cartons!
    Bises

    Posté par Amélie, 23 juin 2011 à 10:00
  • Tu ne te souviens pas d'avoir eu les pieds dans l'eau en venant chez moi ?
    C'est mon rice-cooker que j'appelle rizière, il parait que ça s'appelle comme ça en français (et j'ai voulu éviter un anglicisme). Mais effectivement, ça sonne bizarre : il faut que je lui trouve un petit nom, comme à mon Kitchen Aid !

    Posté par MaRong, 23 juin 2011 à 10:07
  • ...Un rizier...?

    Un mitonneriz...Un vapeuriz...Un riz-au-tôt...
    Un pour-riz... un goinfre-riz...Un faire-riz...

    Je riz, je riz !

    Posté par tom-patrick, 23 juin 2011 à 19:02
  • tu t'es allégée de ta veste noire en couvrant Clém....ne la cherche plus elle est avec nous !
    bisous ma belle à (petits) pois

    Posté par DenIsa, 04 juillet 2011 à 08:44
  • Quel...

    ...Suspens...!

    Posté par tom-patrick, 08 juillet 2011 à 12:54

Poster un commentaire