L'ingrédient manquant

En cuisine, quand on se lance dans une recette, il manque souvent un ingrédient. Ou même plusieurs. Déjà, en France, c'est souvent le cas, mais depuis que j'ai déménagé en Chine, puis à Budapest, c'est quotidien. Et pas question de se laisser abattre !

17 juin 2011

Time's up : soupe de poulet au lait de coco et au gingembre

soupe

La course au vidage de placards continue. Après une attaque en règle du stock de poudre d'amande grâce à la réalisation des financiers aux asperges, mais aussi d'un sublime clafoutis aux cerises hier et de macarons aujourd'hui, j'ai fais d'une pierre trois coups ce soir en agressant à la fois un pot de pâte de piment, un gros morceau de gingembre et la dernière boite de lait de coco qui n'a pas pu profiter du temps délicieux des courges butternut.

Pour croiser tous ces paramètres, je me suis inspirée d'une recette de soupe de poulet au lait de coco et au gingembre de chez CuisineAZ.

Ingrédients
- 50 cl de lait de coco
- 3 blancs de poulets
- 3 ciboules
- jus d'un citron frais
- 1 c. à soupe d'huile
- sel, poivre

Émincer le piment. Tailler les blancs de poulet en lamelles. Rincer et émincer les ciboules. Faire chauffer l'huile dans une casserole et y mettre le gingembre et le piment à revenir une minute en remuant.
Ajouter les ciboules émincées et faire revenir 2 minutes. Verser le bouillon et le lait de coco et faire chauffer doucement en remuant régulièrement.
Aux premiers frémissements, ajouter délicatement les lamelles de poulet et poursuivre la cuisson 20 minutes sans laisser bouillir.
Au dernier moment, ajouter le jus de citron. Saler et poivrer.
Servir aussitôt décoré de basilic ou de ciboulette.

soupe2

Variantes de l'Ingrédient manquant : 

- j'ai massacré toutes les proportions pour pouvoir finir ma boite de lait de coco et utiliser le plus de gigembre et de piment possible tout en essayant de survivre. Disons que c'était... relevé (heureusement d'ailleurs car j'ai oublié de saler).
- j'ai fait sans bouillon de poulet, juste avec de l'eau. Ca manquait un peu de goût... mais j'ai mis de l'oignon à la place des ciboules, ça console.
- on n'est pas encore très proche du vrai goût des plats thailandais ou sud-est asiatique en général. Je ne saurais dire ce qu'il manque : citronnelle ? basilic ? Le goût frais qui fait fizz et geezz dans la bouche est un peu absent.
- j'ai aussi ajouté quelques shiitakés séchés à la préparation, en même temps que le poulet, sans les réhydrater au préalable. Et ça se marie super bien avec le lait de coco.

Vous ne voulez toujours pas un chat pour les vacances ?

Posté par MaRong à 23:07 - Avec un ingrédient à utiliser absolument - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Je pense qu'en rajoutant du sucre et du nuoc mam, tu trouveras le fizzzz (et peut être quelques feuilles de citronnier kaffir) !

    Posté par aurelvelvet, 18 juin 2011 à 12:02
  • Merci pour le conseil, très bonne idée (je suis fan de ta bouteille de nuoc mam made in Thailande, elle est trop belle !)

    Posté par MaRong, 18 juin 2011 à 12:26
  • Miam , ça doit être un délice !!!!

    Posté par joujoune, 19 juin 2011 à 21:08
  • Un pur délice!!!

    Posté par isy, 20 juin 2011 à 13:39
  • Oui, délicieux ! Et très bon aussi le lendemain, réchauffé, avec un peu de sauce soja (faute de nuoc mam)

    Posté par MaRong, 20 juin 2011 à 13:43

Poster un commentaire